Le rétablissement après interruption guidé par les données

février 8, 2016 / Dan Gent, Association canadienne de l'électricité

Nous les voyons et nous lisons à leur sujet dans les nouvelles, les articles et les graphiques. Peu importe la forme, elles s’y trouvent. Les données sont partout. Les données sont croissantes. On ne peut vivre sans elles. Et elles peuvent faire des merveilles!

C’est ce dont il a été question pendant le sommet Data Driven Outage Restoration (rétablissement après interruption guidé par les données) à Miami, en Floride, organisé par la société Florida Light and Power avec la contribution de HansonWade. Les entreprises d’électricité y ont présenté, discuté et partagé des pratiques en lien avec la réduction du temps estimé de rétablissent (TER) et l’amélioration de la préparation aux situations d’urgence, en prévision de situations météorologiques extrêmes de plus en plus fréquentes.

Dans de nombreux cas, l’utilisation des données devient essentielle. Il a donc été souligné que des mesures adéquates de collecte de données doivent être en place et que la qualité et la gouvernance des données deviennent des fonctions essentielles qu’il faut intégrer dans les entreprises d’électricité.

Les moments forts concernant l’utilisation de données liées à la fiabilité sont les suivants :

  1. L’intégration de systèmes de gestion des interruptions et des infrastructures de mesures automatisées dans les entreprises s’est révélée avantageuse pour certaines d’entre elles, qui ont réussi à retrancher 10 minutes de leurs TER. L’ajout de données non structurées provenant du terrain aux fins d’évaluation des dégâts à l’aide de photos et de textes descriptifs, a permis à des entreprises d’envoyer les outils, les pièces et les équipes adéquats, ce qui a facilité et amélioré une fois de plus le TER.
  2. Un conférencier a indiqué que les médias sociaux sont cruciaux pour repérer les interruptions inconnues de l’entreprise. Grâce à l’exploration des données des médias sociaux, l’entreprise a pu repérer des petites interruptions que ses propres systèmes n’ont pu relever dans un temps voulu.
  3. Une autre entreprise a observé les fluctuations de tension dans les compteurs intelligents et a communiqué avec ses clients pour leur dire qu’elle enverrait une équipe pour réparer le compteur et éviter ainsi une interruption. Un client a refusé et s’est trouvé en panne de courant quatre heures plus tard.

À l’aide des technologies modernes, nous sommes en mesure de mieux contrôler les données, de les analyser et d’offrir des solutions de prévention des interruptions qui jouent un rôle essentiel dans le maintien des services et dans la satisfaction des clients. Si l’on considère l’arrivée de nouveaux outils et de nouvelles techniques d’analyse, on peut affirmer qu’avec un plus grand nombre de données vient une plus grande connaissance de la situation.