Électricité durable

Comment favoriser la pérennité du réseau électrique ?

Depuis près d’un siècle, l’industrie de l’électricité fournit aux Canadiens une électricité fiable et abordable. Les Canadiens s’attendent d’ailleurs à ce qu’elle poursuive dans cette veine essentielle tout en devenant plus durable – c’est-à-dire qu’elle respecte l’équilibre entre les impératifs environnementaux, sociaux et économiques. L’industrie de l’électricité dispose d’un vaste potentiel pour contribuer à un avenir énergétique plus durable; mais pour répondre à toutes ces attentes, elle devra procéder à des investissements d’envergure dans ses infrastructures.

  • Le Canada dispose aujourd’hui d’un réseau électrique de calibre mondial. La plus grande partie de la production d’électricité du Canada est de source hydraulique et plus de 75 pour cent de notre approvisionnement en électricité provient de sources telles l’hydroélectricité et le nucléaire, qui ne produisent presque aucuns gaz à effet de serre à l’origine des changements climatiques. Les tarifs résidentiel et industriel moyens dans les villes canadiennes sont respectivement de 11,6 cents et de 8,9 cents le kilowattheure (kWh) 1, de sorte que les prix en vigueur au Canada sont parmi les plus bas au monde. L’industrie contribue en outre directement à l’économie et aux collectivités du Canada en fournissant des emplois et en versant des contributions fiscales. Le secteur emploie en effet plus de 94 000 Canadiens d’un océan à l’autre 2 et, en 2007, il a représenté plus de 1,5 milliard de dollars de recettes fiscales dans les budgets fédéral, provinciaux et municipaux. 3
  • Cependant, les infrastructures électriques du Canada sont vieillissantes et des investissements d’envergure seront nécessaires pour renouveler et remplacer les installations en place et répondre aux besoins en électricité futurs et aux objectifs de durabilité du pays. Ces investissements permettront le remplacement d’installations de production plus polluantes et moins efficaces par des technologies peu ou non polluantes. Ils rendront possible l’expansion de nos réseaux de transport déjà de grande envergure, ce qui permettra d’intégrer les nouvelles installations de production au réseau. Ils permettront aussi l’implantation du réseau intelligent et des technologies de production décentralisée, ce qui rehaussera l’efficacité du réseau et procurera à la clientèle la capacité de prendre des décisions plus éclairées sur sa consommation d’électricité selon l’heure de la journée et le prix et la source d’électricité. Ces investissements créeront également des emplois et contribueront à la poursuite de la croissance de l’économie du Canada tout en favorisant l’amélioration de notre environnement et de notre société.
  • Même si les investissements dans le réseau électrique offrent de nombreux avantages, la durabilité est une question d’équilibre. L’atteinte des objectifs de durabilité exige d’importants compromis; ces objectifs doivent être judicieusement établis, équilibrés et gérés. Les investissements destinés à rendre le réseau électrique plus efficace et moins polluant ne pourront se faire sans frais pour les consommateurs d’électricité et doivent être mesurés en fonction de leurs impacts sur la fiabilité de l’électricité. Il est nécessaire de tenir compte des impacts des nouveaux investissements sur la biodiversité et les ressources en eau. Les communautés autochtones et locales doivent être informées, consultées et mises à contribution quant aux impacts et avantages des nouveaux projets d’infrastructures. La mise en place d’un réseau électrique durable exige un équilibre entre les améliorations environnementales, les impacts économiques et les coûts et avantages au plan social.
  • L’industrie canadienne de l’électricité prend déjà d’importantes mesures afin de favoriser une plus grande durabilité du réseau électrique. En 1997, elle fut l’un des premiers secteurs d’activité à se doter d’une initiative d’intendance environnementale et à s’engager à mettre en œuvre la norme ISO 14001 ou un système de gestion environnementale équivalent. En 2009, le secteur établissait le programme Électricité durable de l’ACÉ, une initiative de durabilité qui reconnaît le lien intrinsèque entre l’environnement, la société et l’économie. Ce programme exige un engagement d’amélioration continue et la production de comptes rendus annuels de performance en matière de développement durable. Il ne s’agit là que du début d’une transformation à long terme en faveur d’un réseau électrique plus durable. Nous nous sommes engagés à travailler de concert avec les intervenants concernés pour veiller à ce qu’il soit fiable, abordable et durable pour les décennies à venir.
  1. Hydro-Québec, Comparaison des prix de l’électricité dans les grandes villes nord-américaines
  2. Conseil sectoriel de l’électricité
  3. Statistique Canada, Production d’énergie électrique, Transport et distribution, 2009