Hydroélectricité

L’hydroélectricité serait considérée comme la source d’énergie renouvelable la plus importante : quels sont les défis liés à son développement?

L’hydroélectricité, source d’énergie renouvelable, est produite par la chute ou le mouvement de l’eau, qui crée de l’énergie cinétique (l’énergie disponible dans l’eau en mouvement est déterminée par son débit ou sa chute), qui peut être convertie en électricité. Une centrale hydroélectrique transforme cette énergie en électricité en forçant le passage de l’eau, souvent retenue par un barrage, dans une turbine hydraulique reliée à une génératrice. Plus de 150 pays dans le monde produisent de l’hydroélectricité et cette forme d’énergie représente près de 16 pour cent de la production mondiale d’énergie électrique.

  • Le Canada est le troisième plus important producteur d’hydroélectricité au monde, avec une production de 372 TWh/an en 2011. Cette forme d’énergie a d’ailleurs représenté 62,9 pour cent de sa production d’électricité en 2011. Elle est l’une des plus propres au Canada et pourrait jouer un rôle important dans la gestion des enjeux environnementaux, notamment celui des changements climatiques, en raison de la quantité négligeable de ses émissions de gaz à effet de serre.
  • L’hydroélectricité est une source d’énergie renouvelable qui utilise la force du courant d’un cours d’eau pour créer de l’électricité sans production de déchets ou d’épuisement de la ressource. La capacité de stockage et la souplesse d’exploitation qu’elle offre font que les installations peuvent réagir automatiquement aux fluctuations de la demande d’électricité. Cette capacité de stockage permet d’en faire un complément aux énergies éolienne et solaire.
  • La réalisation des projets hydroélectriques comporte bon nombre de défis. Au Canada, plusieurs d’entre eux sont mis en œuvre dans des lieux éloignés, y compris dans des localités habitées par des peuples autochtones. Ces projets ont des incidences directes sur les écosystèmes environnants, ainsi que sur le mode de vie et les activités de ces collectivités. L’aménagement d’une centrale hydroélectrique crée aussi une pollution physique locale (présence de structures industrielles dans des milieux naturels) dans le voisinage immédiat des routes en construction. Faire en sorte que les aménagements industriels soient le moins intrusifs possible est un défi. Néanmoins, il est possible de faire en sorte que les collectivités locales bénéficient de ces aménagements, principalement au chapitre de la qualité de vie, de la croissance de l’emploi et des revenus à long terme liés à la création d’entreprises.

Sources :