Stockage de l’énergie

Sur quel concept cette technologie repose-t-elle?

L’électricité, c’est de la physique, et en physique, il n’y a pas de marge de manœuvre. Tout doit être bien fait, sinon rien ne fonctionne. C’est la physique qui décide de tout. L’électricité est le produit juste à temps ultime. Elle doit être consommée à l’instant où elle est produite.

  • L’énergie électrique ne peut d’emblée être stockée. Dans le secteur de l’électricité, on dit souvent, toutefois, que les installations hydroélectriques sont des batteries géantes. Elles constituent en effet l’exception à la règle, le seul type de production de charge de base pouvant être facilement mise en marche et arrêtée en fonction de la demande. Dans les périodes de faible demande, le réservoir devient un bassin géant d’électricité prête à être produite. Dans certains cas, l’eau est pompée en amont et stockée dans le réservoir durant les périodes creuses dans le seul but d’être utilisée une seconde fois par la centrale au besoin! Il n’existe pas, par contre, de technologie économiquement viable pour stocker l’électricité ou l’énergie qui en résulte, après sa production.
  • La course est ouverte pour trouver l’ensemble optimal de technologies de stockage de l’énergie (électriques et thermiques) pouvant servir de complément aux systèmes à l’échelle des entreprises d’électricité et répondre aux besoins de la clientèle de manière fiable, durable et abordable.
  • S’il était possible de développer économiquement le stockage de l’énergie, on détiendrait la solution en vue de l’intégration à grande échelle des technologies d’énergie renouvelable intermittentes comme l’éolien et le solaire. Compte tenu de l’axe de convergence de la politique énergétique au Canada, le stockage de l’énergie est essentiel à l’atteinte des objectifs stratégiques d’élimination du carbone et d’établissement d’un véritable « réseau intelligent ».
  • Le solaire et l’éolien sont des modes de production d’électricité capricieux en raison de leur caractère intermittent. Le stockage de l’énergie permet de limiter la variabilité de l’apport d’énergie de la production renouvelable et, ainsi, d’intégrer plus facilement celleci à notre réseau.
  • Lorsqu’on explore comment, quand et pourquoi le stockage de l’énergie pourrait s’intégrer au réseau électrique – qu’il s’agisse des grandes centrales ou de la recharge nocturne des véhicules – les technologies et les enjeux sont nombreux. Le développement du stockage de l’énergie comporte de nombreux défis. L’un des principaux concerne la question suivante : qui paiera? Qui doit en effet en supporter le fardeau? Les promoteurs de projets, les entreprises d’électricité réglementées, les exploitants de réseau ou les gouvernements?
  • Le stockage de l’énergie peut permettre la prestation de services clés, comme répondre à la demande de pointe en utilisant l’électricité stockée durant les périodes de plus faible demande. Cela permettrait d’atténuer les fluctuations de l’offre et de la demande en quelques secondes, ce qui signifierait que nous pourrions différer, dans une certaine mesure, les investissements dans l’expansion de notre réseau électrique