Dans le cadre de sa stratégie d’élimination des centrales au charbon, Ontario Power Generation a pris la décision de transformer la centrale d’Atikokan en centrale à biomasse. Les pastilles de biomasse émettent 70 % d’oxyde de diazote de moins que le charbon et quasiment pas de dioxyde de soufre. La centrale d’Atikokan dispose à présent d’une capacité de production de 200 mégawatts et est la plus grande centrale d’Amérique du Nord fonctionnant uniquement à la biomasse.

En savoir plus